Hawaii

On entend souvent dire que chaque île de l’archipel d’Hawaii a sa propre identité, son style unique. Il est amusant de voir que chaque localité de l’île d’Hawaii a également sa propre identité.
Oui, parce qu’on l’ignore souvent mais la plus grande île de l’archipel se nomme Hawaii (mais pour des raisons pratiques évidentes, on l’appelle aussi “The Big Island”).

Quelques faits pour planter le décor… 200 000 habitants pour une superficie un peu plus petite que l’ile de France, 11 climats différents sur les 13 existants dans le monde (oui il y a de la neige presque tous les hivers sur Hawaii), 2 sommets à plus de 4000m, 1 volcan en activité, le plus grand ranch privé des Etats-Unis (qui dit ranch dit cow-boy) et depuis peu, le record du plus gros avocat du monde. Je ne cite pas ses valleys perdues, ses cascades, sources d’eau chaude, plages de rêve, spots de surf… Bref du lourd.

Voilà pour les chiffres, reste tout ce qui ne peut pas être quantifié, mesuré ni même décrit. Le “Aloha Spirit” n’est pas un mythe ici, c’est quelque chose qui flotte dans l’air et qui vous appartient de saisir ou pas… La terre, elle, y est vivante. L’île continue de s’agrandir par son volcan qui crache sa lave dans’ l’océan et les champs de lave noirs et secs sont en réalité les berceaux d’une nature qui finira par grouiller d’ici quelques siècles. L’île tout entière semble être une entité en expansion mais à un rythme si différent de nos vies classiques qu’il faut prendre le temps de s’arrêter de réaliser ce qui se passe autour de nous.

Inutile de préciser qu’un tel endroit attire son lot de personnages hors du commun. Ici se côtoient des hippies de la première heure, des vétérans du Vietnam fatigués du système, les surfeurs, yogis, baba cool, cow boys, Hawaiiens de souche, japonais, mexicains et bien sûr l’éternel américain moyen qui ne descend de sa Corvette rouge de location que pour siroter un “Sex On The Beach” au bord de la piscine du Sheraton. Seul le hipster se fait rare ce qui ne rend l’endroit que plus spécial.

Enfin, pour ceux qui le connaissent, c’est ici que l’immense Terrence McKenna vivait et est venu passer ces derniers jours. Preuve, s’il en est, que cet endroit est une source d’inspiration tout ceux qui veulent bien prendre le temps de s’arrêter et de regarder.

Un article ne suffira jamais à résumer cette île, c’est pourquoi vous trouverez bientôt d’autre posts qui détailleront certains aspects de cet endroit magique.

Mahalo.